Omerta sur la viande, un témoin parle

Les révélations de Pierre Hinard

omerta book cover image
Pierre Hinard présente des documents inouïs, et révèle tout le circuit de l’empoisonnement alimentaire ordinaire…

Pierre Hinard est un cas unique. Eleveur et fils d’éleveurs à une époque où les traditions d’élevage, d’abattage et de consommation n’étaient pas encore devenues industrielles. Près de Châteaubriant, il choie et engraisse aujourd’hui une trentaine de vaches, des Salers élevées à l’herbe et soignées aux huiles essentielles. Un puriste. Ancien créateur de marchés bio à Paris, bien avant la mode, ingénieur agronome, il a longtemps voulu croire que la qualité et l’excellence pouvaient trouver leur chemin jusqu’aux rayons viande de la grande distribution.

Un jour, il est arrivé dans une importante société d’abattage et de découpe de Loire-Atlantique qui travaillait pour Auchan, Flunch, Mc Do, William Saurin, Lustucru tout le bottin de l’agro-alimentaire ou presque. Un parcours exceptionnel et très spécialisé, des vertes prairies normandes aux steaks hachés en barquettes, via le monde secret des abattoirs. Chez Castel Viandes, Pierre Hinard découvre les dessous pas très propres des “usines à viandes” : des asticots dans la viande hachée, des pièces congelées, décongelées, recongelées, des analyses faussées, des dates truquées, du sang déversé dans les champs.

Face aux manquements répétés, des services vétérinaires absents ou corrompus et des pouvoirs publics pour le moins distraits… Et en bout de chaîne, des consommateurs lésés, méprisés… et trop souvent malades. Quand il lance l’alerte, Pierre Hinard est licencié sur le champ et cinq ans plus tard rien n’a vraiment changé. Il n’est jamais bon d’avoir raison seul contre tous. Il décide aujourd’hui de raconter de l’intérieur les dérives d’un système qui méprise le paysan et le consommateur pour ne servir que les intérêts d’une minorité sans honneur ni conscience. Il présente des documents inouïs, et révèle tout le circuit de l’empoisonnement ordinaire. Quelles conséquences pour nous, consommateurs ? Quelles sont les alternatives ? Pierre Hinard propose des solutions concrètes pour trouver et consommer des produits de qualité. Que manger redevienne un plaisir.

  • Plongée dans une industrie de la viande faisandée, LeMonde, 07.12.2014.
  • “Omerta sur la viande” : ce qui atterrit vraiment dans nos assiettes, Marianne, 26 Novembre 2014.
  • Commentaires en ligne, amazon.
Sur Flickr®

Author: DES Daughter

Activist, blogger and social media addict committed to shedding light on a global health scandal and dedicated to raise DES awareness.

2 thoughts on “Omerta sur la viande, un témoin parle”

Have your say! Share your views

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s