Qui aime bien, vaccine peu !

Faire un choix adapté

image du livre Qui aime bien, vaccine peu !
Pouvoir faire un choix adapté à ses données personnelles.

Sans remettre en cause l’efficacité des vaccins, cet ouvrage pose la question de leur multiplication dans des populations en bonne santé.

  • Peut-on sans risque obliger le fragile organisme du nouveau-né à s’immuniser contre cinq ou six maladies?
  • Et lui faire subir avant 2 ans une quarantaine d’inoculations, accompagnées de leurs additifs et de leurs impuretés?
  • Vaut-il la peine de protéger les enfants contre des maladies bénignes ou improbables?
  • Est-il sans danger d’intervenir dans leurs défenses naturelles?
  • Ces vaccinations massives et précoces n’ont-elles pas leur part dans l’inquiétante augmentation d’autres maladies chez l’enfant?

Se basant sur une longue pratique quotidienne, les auteurs affirment qu’il est possible de vacciner moins massivement et de manière plus nuancée, en tenant compte de chaque situation, pour pouvoir faire un choix adapté à ses données personnelles.

Nouvelle édition actualisée et mise à jour, incluant le vaccin contre le papillomavirus. Préface de Michel Georget, professeur honoraire et agrégé de biologie.

Author: DES Daughter

Activist, blogger and social media addict committed to shedding light on a global health scandal and dedicated to raise DES awareness.

Have your say! Share your views

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.