Trajectoires clinique des enfants distilbène

Vivre la maladie : expériences et identités contemporaines

  • Comment n’a-t-on rien appris du distilbène ?
  • Comment personne n’est-il au courant ?
  • Comment les médecins ne savent-ils rien et ne font-ils rien ?
  • Comment les personnes exposées se retrouvent-elles dans des états divers et variés ; le plus souvent de méconnaissance
    • soit de leur statut ?
    • soit des effets de cet éventuel statut ?

Il y a trois facteurs importants limitant la diffusion des connaissances :

  1. L’absence d’identification des problêmes de santé publique et des populations exposées.
  2. Les limites imposées à la production et à la diffusion des connaissances.
  3. Une généralisation tardive ; le distilbène a longtemps été considéré comme un dossier à part

Vidéo publiée le 3 février 2015 par la chaine Paris Diderot.

Suite à leur enquête – Distilbène : quelles leçons sociologiques – menée de 2010 à 2013, Emmanuelle Fillion (EHESP) et Didier Torny (INRA), sociologues, poursuivent leurs travaux et interviennent dans différents colloques.

Emmanuelle Fillion et Didier Torny

Le Distilbène DES, en savoir plus

Author: DES Daughter

Activist, blogger and social media addict committed to shedding light on a global health scandal and dedicated to raise DES awareness.

Have your say! Share your views

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s