La ténacité des rumeurs et des conventions médicales

Soyons encore et toujours plus vigilants ; la médecine ne doit pas s’endormir sur ses lauriers

Publié par Luc Perino, médecin généraliste, humeur du 18/09/2017

… Dans le monde de la médecine, les rumeurs et les conventions sont parfois plus tenaces, car nul ne souhaite changer l’image de sa philanthropie conventionnelle.

  • La saignée a tué des milliers de patients qui auraient guéri sans soins.
  • On a longtemps langé les nourrissons avant de s’apercevoir que cela leur luxait les hanches, on les a longtemps couchés sur le ventre avant de dénombrer les morts dus à cette position.
  • Les médecins ont extrait des millions d’amygdales, de végétations, de verrues, d’appendices, de thyroïdes, d’utérus et d’ovaires sans aucune autre raison que la force de l’habitude.
  • On continue à prescrire des antibiotiques dans les angines banales parce que la croyance en des complications rhumatismales révolues persiste envers et contre tout.
  • On continue à prescrire du fer aux femmes enceintes, car on est toujours convaincu qu’elles en ont besoin.
  • On continue à se persuader que la pilule n’est pas un perturbateur endocrinien.
  • On refuse le stérilet aux nullipares, car l’anecdote du risque infectieux fait le tour des tables de médecins.
  • Les médicaments dont les risques sont supérieurs aux bénéfices continuent à se vendre par tonnes.
  • On continue à penser que les déclenchements facilitent les accouchements sans voir qu’ils en sont l’une des sources de complications.

Et tant d’autres exemples auxquels des médecins continueront longtemps à réagir, parfois violemment, car de tels propos bousculent les conventions.

Loin de dénigrer la médecine, je pense qu’elle mérite tous ses lauriers, mais il ne faut pas la laisser s’endormir dessus, tout particulièrement en notre époque où l’information n’a jamais été aussi puissamment biaisée. Il serait dommageable de la laisser insinuer son infaillibilité au seul prétexte qu’elle ne veut que notre bien. Soyons encore et toujours plus vigilants et sachons dépister les rumeurs de caste avant que les carottes et les huîtres ne soient trop cuites.

En Savoir Plus

Author: DES Daughter

Activist, blogger and social media addict committed to shedding light on a global health scandal and dedicated to raise DES awareness.

Have your say! Share your views

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.