68 Médicaments à éviter: plus dangereux qu’utiles et commercialisés en France en 2014

Pour mieux soigner : des médicaments à écarter, 2014

Pour mieux soigner : des médicaments à écarter - Actualisation 2014
Pour mieux soigner : des médicaments à écarter – Actualisation 2014

La revue médicale Prescrire a remis à jour sa liste des médicaments plus dangereux qu’utiles qui devraient être écartés dans l’intérêt des patients.

Se fondant sur des études réalisées entre 2010 et 2013, Prescrire liste 68 médicaments dont la balance bénéfices-risques est défavorable dans toutes les situations cliniques pour lesquelles ils sont autorisés.

Cancérologie:

catumaxomab, panitumumab, trabectédine, vandétanib, vinflunine

Cardiologie:

aliskirène, fénofibrate, bézafibrate, ciprofibrate, ivabradine, nicorandil, trimétazidine

Dermatologie – Allergologie:

tacrolimus, méquitazine, prométhazine

Diabétologie – Nutrition:

linagliptine, saxagliptine, sitagliptine, vildagliptine, orlistat

Douleur:

célécoxib, étoricoxib, parécoxib, floctafénine, kétoprofène, piroxicam, dénosumab, strontium, ranélate, diacéréine, glucosamine

Rhumatologie:

méthocarbamol, quinine, colchimax, percutalgine, cortisal

Gastro-entérologie:

dompéridone, prucalopride

Gynécologie – Endocrinologie:

tibolone

Hématologie:

fer dextran

Infectiologie:

moxifloxacine, télithromycine

Neurologie:

donépézil, galantamine, rivastigmine, mémantine, flunarizine, tolcapone

Pneumologie – ORL:

éphédrine, naphazoline, oxymétazoline, pseudoéphédrine, tuaminoheptane, omalizumab, pholcodine, pirfénidone, tixocortol

Psychiatrie – Dépendances:

agomélatine, duloxétine, milnacipran, venlafaxine, ianeptine, asénapine, dapoxétine, étifoxine, bupropione, varénicline

Sources:

Revues de Presse:

Articles similaires:

2 thoughts on “68 Médicaments à éviter: plus dangereux qu’utiles et commercialisés en France en 2014”

Have your say ! Share your views