La puissance déroutante de l’effet nocebo

Des troubles imaginaires ? Absolument pas !

À l’inverse de l’effet placebo qui soulage, l’effet nocebo provoque des symptômes désagréables. Cet effet est lié à l’image du médicament : présenté négativement ou redouté par le patient, son efficacité sera altérée et ses effets indésirables augmentés.

Référence, Mardi 15 janvier 2019par Dominique Dupagne, SANTÉ POLÉMIQUE. iTunes.

Have your say ! Share your views