Femmes, gynécologues, et maltraitance gynécologique

La maltraitance gynécologique, variante du viol

Lors d’une consultation, d’un accouchement, d’une IVG… le corps de la femme ne lui appartient plus. Quand elle survient la maltraitance médicale est une réalité que les femmes taisent, car elle reste perçue comme inhérente à la condition féminine.

Tout au long de leur vie, les femmes livrent leur corps à des gynécologues pas toujours respectueux et parfois méprisants. En gynécologie et obstétrique la maltraitance médicale est une réalité que les femmes taisent, car elle reste perçue comme inhérente à la condition féminine. Mais depuis quelques temps sur internet et dans la presse les femmes se sont mises à parler.

Quelques mois après la révélation sur les réseaux sociaux de la pratique des touchers vaginaux réalisés à l’insu de patientes endormies au bloc opératoire, France Culture diffuse un documentaire réalisé par Mélanie Déchalotte et François Teste sur la maltraitance gynécologique.

En savoir plus

  • Collection Témoignages : Maltraitance gynécologique, franceculture, 28.09.2015.
  • Pour en finir avec la maltraitance gynécologique, metronews, 29 septembre 2015.
  • La maltraitance gynécologique, variante du viol, c-pour-dire, 28 sep­tembre 2015.

Have your say ! Share your views