L’Hypospadias chez les “petits-garçons DES” (3ème Génération) issus de “grands-mères Distilbène”

Les “petits-garçons DES” issus de “grands-mères distilbène” sont 40 à 50 fois plus exposés au risque de malformations du pénis

Une étude montre que les petits-enfants des femmes traitées avec l’hormone de synthèse Distilbène® DES, médicament prescrit aux femmes enceintes jusqu’à la fin des années 70 et sensé prevenir les fausses couches, sont 40 à 50 fois plus exposés au risque de malformations du pénis.

Le Distilbène DES, en savoir plus

Have your say ! Share your views