Ma liberté de soigner, Nicole Delépine

Pour la médecine, contre la pensée unique

Ma-liberté-de-soigner image
Le plan Cancer présenté en mars 2003 par Jacques Chirac annonce en première intention sa volonté d’accorder à chaque patient un “parcours personnalisé”. Dans la réalité, seul ce parcours sera effectivement personnalisé, mais pas le traitement qui, lui, sera standardisé.

Sous couvert d’imposer à notre pays une “médecine fondée sur les preuves“, on assiste depuis quelques années au démantelement en règle de notre système de soins et de protection sociale. Maître mot de cette orientation idéologique devenue une véritable religion pour certains : la standardisation.

Désormais, pour être “scientifiquement correct”, les traitements doivent être uniformisés, les soignants robotisés et les patients normalisés.

Ces dérives, encouragées par les grandes firmes pharmaceutiques et appliquées par une bureaucratie tatillonne, ont élevé les essais thérapeutiques au rang d’horizon indépassable pour tous les traitements à venir. Et malheur aux médecins, malades et familles qui ne se convertiraient pas à ce nouveau dogme !

A la fois témoignage bouleversant sur son vécu auprès d’enfants malades du cancer et réquisitoire aurgumenté contre un système de plus en plus totalitaire qui rejette les fondamentaux de la médecine d’Hippocrate, l’ouvrage du docteur Nicole Delépine est surtout un vibrant plaidoyer pour la liberté thérapeutique.

Have your say ! Share your views