Perturbateurs endocriniens, liste des substances anthropiques

Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, Rapport 2011

image de Perturbateurs endocriniens

En 2011, à l’occasion d’une proposition de loi visant à interdire le Bisphénol A dans les plastiques alimentaires, l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques a été saisi pour réaliser une étude portant sur la question des perturbateurs endocriniens et l’état des recherches.

Les substances anthropiques représentent des milliers de produits et comprennent des produits de l’industrie chimique (phtalates, bisphénol A, métaux lourds, etc.) et les produits phytosanitaires utilisés en agriculture (herbicides, fongicides, insecticides, etc.).

PRINCIPALES SOURCES DES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS CONFIRMÉS OU POTENTIELS

Produits pharmaceutiques

  • DES (Distilbène), éthynil-oestradiol (contraceptif), kétokonazole (traitement du pityriasis, pommade)…

Produits dentaires

  • Bisphénol A

Produits vétérinaires

  • DES, trenbolones (augmentent la masse musculaire)…

Produits de combustion

  • Dioxines, furanes, HAP (hydrocarbure aromatique polycyclique)…
  • Produits à usage industriel ou domestique
  • Phtalates, bisphénol A, styrène (polystyrène)…
  • Polybromodiphényl éthers (PBDE), polychlorobiphényls, organoétains…
  • Alkylphénols, parabens (conservateurs dans les produits de beauté)…
  • Arsenic, cadmium…

Produits phytosanitaires

  • Organochlorés (DDT, chlordécone…)
  • Vinchlozoline (retirée en avril 2007), linuron (herbicide)…

Phytooestrogènes

  • Isoflavones (soja, trèfle)…

Mycotoxines

  • Zéaralénone…

Perturbateurs endocriniens, le temps de la précaution

Le Distilbène DES, en savoir plus

Have your say ! Share your views