Pollution et perturbateurs endocriniens: quels risques?

Quels sont leurs effets des perturbateurs endocriniens sur la santé ? Quelles sont les méthodes de prévention ? Où en est la recherche dans ce domaine ?

Diverses études scientifiques ont établi un lien entre certaines pathologies et la présence de polluants dans le sang ou les urines. Une partie de ces polluants, les perturbateurs endocriniens, agissent sur le système hormonal et altèrent le fonctionnement de l’organisme d’un individu et de ses descendants.

Quels sont leurs effets sur la santé ?
Quelles sont les méthodes de prévention ?
Où en est la recherche dans ce domaine ?

Quelques corrections sur le contenu – de 19:19 à 23:05
  • La molécule de synthèse DES veut dire Di Ethyl Stylbestrol (et non pas distilbène).
    La molécule DES a été commercialisée par divers laboratoires de différents pays sous plus de 200 noms différents. “Distilbène” est juste le nom d’un médicament sous lequel le DES a été produit et vendu en France.
  • En 1971 la FDA s’est limité à contre-indiquer l’utilisation du DES chez les femmes enceintes. La FDA n’a jamais – et donc toujours pas – formellement interdit la substance…
  • Les multiples effets secondaires transgénérationnels du DES sont plus que “probables” et ne se limitent pas aux petits garçons… A ce jour les effets transmissibles du DES ont été prouvés jusqu’à la 3 ème génération, c’est à dire aux enfants et aux petits-enfants des femmes ayant consommé du DES pendant leur grossesse. Voir les résultats de l’étude 2013-2014 Réseau DES France
  • Sur ce, c’est l’intention qui compte, et je remercie vivement Rémy Slama d’avoir parlé du DES dans son exposé de conférence-débat. J’espère que le grand public et les médecins n’associent pas le Distilbène à de l’histoire passée… Tous comme ses “cousins moléculaires” – BPA et autres perturbateurs endocriniens – le DES a toujours des effets dévastateurs sur une vaste partie des enfants et progéniture à venir d’aujourd’hui.
  • Video publiée le 3 Déc 2014 par la chaine Inserm vidéos.
Le Distilbène DES, en savoir plus

Have your say ! Share your views