Quand on préfère ne pas savoir

Voyage en “agnotologie”, pays de la science et de l’ignorance (3/4)

Explorer avec des psycho-sociologues, des chercheurs en neurosciences nos affinités envers l’ignorance : voilà le programme.

On peut comprendre aisément que des industriels du tabac, de la chimie, des mines aient intérêt à freiner, à empêcher les connaissances scientifiques de nuire à leur business… et pour cela produire de l’ignorance. Mais il est difficile de comprendre comment ils y parviennent aussi facilement avec des citoyens cultivés, érudits, informés… À moins qu’il y ait en nous une propension à douter des connaissances toujours prête à s’enclencher, un penchant pour l’ignorance.

Par Perrine Kervran , sur France Culture LSD, La série documentaire.

Le Distilbène DES, en savoir plus

Have your say ! Share your views