Réduire la contamination des perturbateurs endocriniens pendant la vie foetale

“Nous n’avons pas le droit de contaminer un million de foetus par an”

Une alerte de plus du professeur Sultan, endocrinologue pédiatrique à Montpellier.

Have your say ! Share your views