Le lien entre la prise de distilbène de la (grand-)mère et la stérilité de la descendance

Toute une histoire, vidéo publiée le 5 octobre 2015

Le distilbene est un “modèle” des perturbateurs endocriniens.

Le Distilbène DES, en savoir plus

Une fille Distilbène sans enfants témoigne

Extrait d’un journal de bord d’une femme numérique, juin 2017

“Il faut de tout pour faire un monde”,
… et …
“à toute chose malheur est bon”.

dit on… voici un témoignage, d’une fille distilbène, qui sort de l’ordinaire…

Le Distilbène DES, en savoir plus

Jean-Pierre Sueur s’inquiète du suivi des femmes victimes du Distilbène

Sénat, questions orales, séance publique du 31 juillet 2018

La prise en charge des enfants (et petits-enfants) exposés in utero au Distilbène n’est toujours pas solutionnée en 2018…

Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret, vice-président de la commission des lois du sénat, ancien ministre, a posé ce mardi 31 juillet 2018 une question orale à Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, sur les modalités de réparation du préjudice subi par les victimes du Distilbène (DES).

Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées lui a apporté, au nom d’Agnès Buzyn, des réponses.

Sources

Le Distilbène DES, en savoir plus

Merci Fée Carabosse

Mon cadeau de naissance, vu par Jiho

Festival de dessins d’humour à Labouheyre ; un dessin d’Olivier Jiho (qui connait bien les effets secondaires des médicaments)…

Le Distilbène DES, en savoir plus

Laurent, Fils Distilbene, sort du silence

L’heure n’est plus à la “dérobade” ou à la honte, bien au contraire

“Il est plus que temps de crier à l’injustice, à l’instar de toutes nos consoeurs qui ont entamé le combat depuis longtemps déjà.”

dit Laurent, lorsque Réseau DES France lui a demandé s’il accepterait que nous publiions le message accompagnant son adhésion.

” Bonjour,

Je viens de rejoindre votre réseau très récemment, après avoir hésité pendant des années, me contentant de m’informer quelque peu avant de le faire.

Je suis né en 1961 ; ma mère a eu une grossesse difficile et je suis un “fils distilbène“.

Je n’en ai pris conscience que très tard dans ma vie, car il s’agissait d’un sujet tabou sans doute : ma mère ne l’évoquait pas.

C’est suite à mes questions que je me suis “rendu compte” que ma mère avait subi les prescriptions des médecins parisiens de l’époque.
Les conséquences pour moi ont été très nombreuses durant toute ma vie et aussi très diverses :

  • je suis né prématuré, descente tardive des testicules, tétons apparus à la puberté,
  • taille du pénis en dessous de la normale et surtout stérilité.
  • rotules trop hautes ayant nécessité plusieurs interventions chirurgicales (plus de cartilage aujourd’hui donc handicap),
  • oesophage trop court, donc reflux toute ma vie, avec de nombreux ulcères oesophagiens (opération et traitement à vie) ;
  • fragilité articulaire générale.

Je ne parle pas des nombreuses moqueries dont j’ai été l’objet à cause de mes “faiblesses physiques” et “maladies“ de la part de mon entourage qui avait plutôt tendance à me traiter de “gonzesse” lors de l’évocation de mes “soucis”…

Voila pour résumer les énormes problèmes auxquels j’ai eu à faire face toute ma vie durant, à cause de cette “saloperie“.

J’ai accepté les choses ainsi, car, dans les années 60, 70 et au delà, il n’était pas dans la nature de la société française d’être procédurière, et encore moins au sein de ma famille.

Je souhaite aujourd’hui sortir du silence et me battre afin d’obtenir une reconnaissance de mes problèmes et obtenir réparation de tous ces préjudices. Merci pour votre combat et merci d’exister.

Laurent

P.S. : Ma mère vient hélas de nous quitter, des suites d’une cirrhose du foie, elle qui ne buvait pas… Je ne sais pas s’il s’agit d’une conséquence directe ou si cela n’a aucun rapport, mais je voulais le signaler. ‘

Le Distilbène DES, en savoir plus

Interview du gynécologue Anne Cabau sur le distilbene

Archives Antenne 2 Midi, 16 février 1983

Anne Cabau a été une lanceuse d’alerte à une époque où ce terme n’existait pas. Sans ses travaux, l’affaire du Distilbène n’aurait jamais éclaté.

Anne Cabau, médecin gynécologue à la MGEN, qui avait contribué à faire éclater le scandale du Distilbène en 1983, est décédée dimanche 01 juillet 2018 à Paris à l’âge de 81 ans, a annoncé lundi le Réseau DES France, association des victimes de ce médicament.

Le Distilbène DES, en savoir plus

Distilbène® 1mg

“Affections sévères de la prostate”… image credit Réseau DES France

Le Diethylstilbestrol ou DES a été commercialisé via de nombreux noms tels que le Distilbène®, Stilbetin®, Stilboestrol-Borne®, Benzestrol®, Chlorotrianisene®, Estrobene® et Estrosyn® par exemple.

Nombre de sociétés ont promu et vendu leur médicament DES sous plus de 200 noms de marque différents.

Il est toujours prescrit pour certaines affections sévères de la prostate.

Images de médicaments DES

Le Distilbène DES, en savoir plus

Dépliant Réseau DES France 2018 (page 1)

Une présentation claire du DES, néfaste pour 3 générations

Téléchargez et diffusez ce nouveau dépliant de l’association Réseau DES France autour de vous !

Le Distilbène DES, en savoir plus

Dépliant Réseau DES France 2018 (page 2)

Une présentation claire du DES, néfaste pour 3 générations

Téléchargez et diffusez ce nouveau dépliant de l’association Réseau DES France autour de vous !

Le Distilbène DES, en savoir plus

Les nouvelles grossesses

Collection questions – Presses Universitaires de France

Pr Jean-Claude PONS, 1998

Sujets :
– Grossesse à haut risque
– Procréation médicalement assistée
– Grossesse
– Techniques reproduction
– Législation médicale — France
– Bioéthique — France
– bioéthique — désir d’enfant — foetus — grossesse
– Aspect physiologique
– Aspect psychologique
– Femme enceinte
– Hygiène
– Santé

Le Distilbène DES, en savoir plus