L’impossible enfant

Don d’ovocytes, l’envers du décor

Géraldine Jumel-Lhomme relate cinq années d’odyssée dans l’univers segmenté et méconnu de l’assistance médicale à la procréation où médecine et business s’entremêlent dans un brouillage croissant de repères, de valeurs. Elle présente de l’intérieur le vécu tourmenté de son couple diagnostiqué infertile, elle-même ayant été exposée in utero au Distilbène. La rigidité de la loi française de bioéthique les a conduits à franchir les frontières afin de se soumettre à des fiv avec don d’ovocytes dans des cliniques étrangères. L’auteur décrit ces pratiques souvent lourdes et maltraitantes, décrypte certains tabous et démonte les principaux avatars de cette situation. Elle propose des pistes de réflexion, des éclairages nouveaux sur des sujets qui interpellent notre société.

Contrepoints par Marie Darrieusecq, Geneviève Delaisi de Parceval, Sylvie Epelboin, Marie-José Soubieux.

“Même ceux qui sont familiers des parcours d’enfant à tout prix seront surpris, émus par la lecture de ce livre. Encore davantage évidemment ceux qui ne connaissent de l’amp que ses succès largement déployés dans les médias.”
Geneviève Delaisi de Parseval

“Personne ne peut sortir indemne d’un parcours de maternité aussi terrifiant que celui emprunté par Géraldine Jumel-Lhomme. Personne ne peut sortir indemne de la lecture de son livre !”
Marie-José Soubieux

“Ce que raconte Géraldine Jumel-Lhomme est très personnel, mais aussi caractéristique. C’est d’ailleurs une des forces de son témoignage, que de nouer l’intime (le très intime, le fond du ventre) à l’exemplarité.”
Marie Darrieusecq

Le Distilbène DES, en savoir plus

Témoignage de Marie Darrieussecq, Marraine du Réseau DES France

L’écrivaine Marie Darrieussecq, témoigne en tant que fille Distilbène

Lorsque l’écrivaine Marie Darrieussecq, fille Distilbène et marraine du Réseau DES France, témoigne en tant que victime du DES….

Le Distilbène DES, en savoir plus

Rares sont les professionnels de la santé qui s’intéressent vraiment au DES

Distilbène: pourquoi est-il si difficile de mobiliser les professionnels de la santé?

Darrieussecq : Distilbène: "Pour les médecins, on était des emmerdeuses"
Un combat de David contre Goliath…

Lorsque l’écrivaine Marie Darrieussecq, fille Distilbène et marraine du Réseau DES France, revient sur les difficultés propres au combat des victimes du DES…

  • Pourquoi est-il si difficile de mobiliser les “enfants Distilbène”?
  • L’ignorance explique donc le silence caractéristique de ce scandale?
  • Dans ce contexte, la nouvelle étude sur le Distilbène a-t-elle vraiment des chances d’aboutir?

Lisez Darrieussecq et le Distilbène: “Pour les médecins, on était des emmerdeuses, par Marion Guérin, 17/04/2013

Le Distilbène DES, en savoir plus

David contre Goliath: “les filles Distilbène doivent être plus fortes que tout un Laboratoire”

L’interview de l’écrivaine Marie Darrieussecq pour francetv info

Darrieussecq : "Les filles Distilbène doivent être plus fortes que tout un laboratoire"
Un combat de David contre Goliath…

Lorsque l’écrivaine Marie Darrieussecq, fille Distilbène et marraine du Réseau DES France, réagit à la comdamnation des laboratoires pharmaceutiques UCB Pharma et Novartis.

  • Comment accueillez-vous cette décision ?
  • Le combat des “filles Distilbène” pour obtenir gain de cause continue. Comment peut-il avancer ?
  • Personnellement, comment envisagez-vous votre combat ?

Lisez Darrieussecq : “Les filles Distilbène doivent être plus fortes que tout un laboratoire”, par Violaine Jaussent, 27/10/2012

Le Distilbène DES, en savoir plus