Procès Distilbène : le labo UCB Pharma à nouveau condamné

Victoire de Stéphanie Chevallier ! Le tribunal de Nanterre a condamné le laboratoire UCB Pharma à lui verser plus de 130 000 euros de dommages et intérêts

stephanie chevallier
Stéphanie est présidente de l’association
Les Filles DES

Stéphanie Chevallier – auteure du livre Moi, Stephanie, Fille DistilbèneLe Scandale de la Maternité volée… , présidente de l’association Les Filles DES,  dont voici une vidéo d’archive 2009 – a été pleinement reconnue comme victime par le Tribunal de Nanterre après plus de neuf ans d’attente au total.

A cause de son exposition in utero au Distilbène, Stéphanie souffre de problèmes de stérilité et de malformations utérines qui l’ont notamment privée du bonheur de donner la vie. En 2005, elle engage une procédure judiciaire contre le laboratoire UCB Pharma qui commercialisait le DES. Son procès n’aura pas lieu car UCB Pharma fait annuler la demande d’expertise médicale en appel. Puis, en 2009, la Cour de Cassation annonce qu’il est interdit de faire appel d’une telle demande. Le dossier de Stéphanie peut donc être plaidé et jugé. Mais la lenteur de la justice française la contraint à attendre cinq ans de plus pour que le procès s’ouvre enfin.

Aujourd’hui 22 mai 2014 , la justice à condamné le laboratoire UCB Pharma à lui verser plus de 133 000 euros de dommages et intérêts…

Le Distilbène DES, en savoir plus

Procès Distilbène Stéphanie 2014: rendu des délibérés le 22 mai prochain

Procès Distilbène UCB Pharma: trois semaines après la victoire de Sylvie Le Cossec, le tribunal de Nanterre a annonçé que le rendu des délibérés pour Stéphanie aura lieu le 22 2014

stephanie chevallier
Stéphanie est présidente de l’association
Les Filles DES.

Stéphanie Chevallier – auteure du livre Moi, Stephanie, Fille DistilbèneLe Scandale de la Maternité volée… , présidente de l’association Les Filles DES,  dont voici une vidéo d’archive 2009 – a enfin eu son dossier plaidé au Tribunal de Nanterre après plus de neuf ans d’attente au total .

A cause de son exposition in utero au Distilbène, Stéphanie souffre de problèmes de stérilité et de malformations utérines qui l’ont notamment privée du bonheur de donner la vie. En 2005, elle engage une procédure judiciaire contre le laboratoire UCB Pharma qui commercialisait le DES. Son procès n’aura pas lieu car UCB Pharma fait annuler la demande d’expertise médicale en appel. Puis, en 2009, la Cour de Cassation annonce qu’il est interdit de faire appel d’une telle demande. Le dossier de Stéphanie peut donc être plaidé et jugé. Mais la lenteur de la justice française la contraint à attendre cinq ans de plus pour que le procès s’ouvre enfin.

Trois semaines après la victoire de Sylvie Le Cossec, le tribunal de Nanterre a annonçé que le rendu des délibérés pour Stéphanie aura lieu le 22 mai prochain.

Mai 2014 : le labo UCB Pharma à nouveau condamné.
Octobre 2016 – cour d’appel : Une «fille Distilbène» obtient réparation sans avoir à fournir d’ordonnance.

Le Distilbène DES, en savoir plus

UCB Pharma comdamné et Victoire de Sylvie (Procès Distilbène)

Une double victoire pour Sylvie Le Cossec, 2014

image de Sylvie et de son fils
Sylvie Le Cossec auteure de: 
Mon fils n’aura Jamais son bac

La justice a condamné ce jeudi le laboratoire UCB Pharma à indemniser à hauteur de 81 910€ Sylvie Le Cossec, “fille Distilbène”, qui a subi une ablation de l’utérus et deux grossesses pathologiques. Son fils Julien est polyhandicapé. ”

Lisez Sylvie, “fille Distilbène”, sera indemnisée
l’Express, par Claire Hache, 6 mars 2014


Ecoutez l’interview de Sylvie par David Cormier pour Le Télégramme.

Le Distilbène DES, en savoir plus

Jugement du Procès Distilbène de Sylvie contre ucb Pharma le 6 mars 2014

Sylvie, Fille Distilbène, “confiante” attend le délibéré

Jugement du Procès #Distilbène de Sylvie @aristote11 contre @ucb_news #ucbPharma le 6 mars 2013
Sylvie Le Cossec “confiante” attend le délibéré

Sylvie Le Cossec, l’auteure de Distilbène, Mon Fils n’aura Jamais son Bac, une Sarthoise mère d’un enfant polyhandicapé qui demandait ce jeudi au tribunal de Nanterre de condamner UCB Pharma, le laboratoire qui a commercialisé le Distilbène prescrit à sa mère, estimait, au sortir de l’audience, que “le lien de causalité mère-fille devrait aboutir à la condamnation d’UCB Pharma”. En revanche, pour son fils, elle a demandé au TGI une contre-expertise, qui pourrait entraîner de nouvelles années de procédure. Le juge annoncera sa décision le 6 mars.

Lisez “Fille Distilbène”. Sylvie Le Cossec “confiante” attend le délibéré, le Télégramme, 16 janvier 2014

Le Distilbène DES, en savoir plus

France Procès Distilbène: une Sarthoise dénonce UCB Pharma

Carnet de Santé sur France Inter

10 janvier 2014 – Interview de Sylvie Le Cossec

La vie de Sylvie a été ravagée par le Distilbène, cette hormone de synthèse prescrite à sa mère et supposée éviter les fausses couches.

Deux grossesses pathologiques, un fils polyhandicapé à la vie dévastée, une carrière internationale stoppée, une vie de couple bouleversée, un cancer de l’utérus, un quotidien difficile à gérer… Sylvie publie son livre “Distilbène, Mon Fils n’aura Jamais son Bac” et dénonce le laboratoire UCB Pharma.

Le Distilbène DES, en savoir plus
Listes d’enregistrements sur SoundCloud

Rares sont les professionnels de la santé qui s’intéressent vraiment au DES

Distilbène: pourquoi est-il si difficile de mobiliser les professionnels de la santé?

Darrieussecq : Distilbène: "Pour les médecins, on était des emmerdeuses"
Un combat de David contre Goliath…

Lorsque l’écrivaine Marie Darrieussecq, fille Distilbène et marraine du Réseau DES France, revient sur les difficultés propres au combat des victimes du DES…

  • Pourquoi est-il si difficile de mobiliser les “enfants Distilbène”?
  • L’ignorance explique donc le silence caractéristique de ce scandale?
  • Dans ce contexte, la nouvelle étude sur le Distilbène a-t-elle vraiment des chances d’aboutir?

Lisez Darrieussecq et le Distilbène: “Pour les médecins, on était des emmerdeuses, par Marion Guérin, 17/04/2013

Le Distilbène DES, en savoir plus

David contre Goliath: “les filles Distilbène doivent être plus fortes que tout un Laboratoire”

L’interview de l’écrivaine Marie Darrieussecq pour francetv info

Darrieussecq : "Les filles Distilbène doivent être plus fortes que tout un laboratoire"
Un combat de David contre Goliath…

Lorsque l’écrivaine Marie Darrieussecq, fille Distilbène et marraine du Réseau DES France, réagit à la comdamnation des laboratoires pharmaceutiques UCB Pharma et Novartis.

  • Comment accueillez-vous cette décision ?
  • Le combat des “filles Distilbène” pour obtenir gain de cause continue. Comment peut-il avancer ?
  • Personnellement, comment envisagez-vous votre combat ?

Lisez Darrieussecq : “Les filles Distilbène doivent être plus fortes que tout un laboratoire”, par Violaine Jaussent, 27/10/2012

Le Distilbène DES, en savoir plus

Les Laboratoires UCB Pharma et Novartis condamnés à indemniser une Victime du Distilbène

2012: deux laboratoires condamnés à indemniser une victime DES

Les Laboratoires UCB Pharma et Novartis condamnés à indemniser une Victime du Distilbène DESDemuis 2009 en France, lorsque l’exposition à l’hormone de synthèse DES est établie, il revient aux laboratoires de prouver que leur médicament n’était pas en cause, et non aux femmes de déterminer quel produit exactement était en cause.

Lire Distilbène : deux laboratoires condamnés à indemniser une victime,
Le Monde, 26.10.2012

Le Distilbène DES, en savoir plus

A few Landmarks in the French DES Legal Battle History

Read " Distilbène®: 20 Years of Legal Battle "See a quick overview of the first Distilbène® lawsuits, the first victories for DES Daughters, the historical turning point and first victory for the DES third generation against UCB Pharma drug maker.

Read Distilbène®: 20 Years of Legal Battle on Diethylstilbestrol, Journal of a DES Daughter logo

UCB Pharma pharmaceutical Company condemned to pay a DES third Generation Victim in 2011

Victory for a DES 3rd generation victim : the pharmaceutical company condemnedJune 09th 2011 marked a turning point in France for DES victims with a court verdict in favor of a DES Grandson who was born prematurely. This great news was welcomed by the DES community and Action Groups from all corners of the globe. Fran Howell, DES Action USA Director, commented: “ Louis’ win is a huge victory and around the world people are celebrating with him and his family “.

Read Victory for a DES 3rd generation victim : the pharmaceutical company condemned on Diethylstilbestrol, Journal of a DES Daughter logo