Soutenez Daniel Cueff, maire courageux, contre les pesticides à proximité des habitations

Paradoxalement, un maire a pris un risque juridique en protégeant ses administrés

“Ne doutez jamais qu’un petit groupe de personnes peuvent changer le monde. En fait, c’est toujours ainsi que le monde a changé.”

~Margaret Mead~

Le 18 mai dernier, Daniel Cueff, maire de Langouët en Bretagne a signé un arrêté interdisant l’épandage de pesticides “à une distance inférieure à 150 m de toute parcelle cadastrale comprenant un bâtiment à usage d’habitation ou professionnel“. Un mois plus tard, la préfecture de Bretagne a fait savoir qu’elle souhaitait casser cette décision.
Vidéo publiée le 08.08.2019 par agir pour l’environnement.

  • Soutenez le maire de Langouët sur agirpourlenvironnement, sur change. ou sur mes opinions.
  • Pesticides. En Ille-et-Vilaine, le maire de Langouët tient tête à la préfète de Bretagne, ouest-france, 25/06/2019. Lire la réponse du maire.
  • Daniel Cueff, le maire breton qui invente le village de l’après-pétrole, Le Monde, 19 juin 2019.
  • Arrêté contre les pesticides en Bretagne. C’est le tribunal administratif qui devra trancher, ouest-france, 11/06/2019.
  • Bretagne. La préfecture demande au maire de Langouët de retirer son arrêté contre les pesticides, ouest-france, 11/06/2019.
  • Pesticides à Langouët : un arrêté discutable mais une opportunité, selon la Conf’paysanne, ouest-france, 04/06/2019.
  • Langouët, village breton 100 % écolo, veut interdire les pesticides, ouest-france, 23/05/2019.
  • Ille-et-Vilaine. Le maire de Langouët interdit les pesticides près des habitations, ouest-france, 18/05/2019.

Comment un géant pharmaceutique a saboté le combat pour un traitement anti-cancéreux abordable

Novartis contre la Colombie ; la guerre du prix du Glivec – 2015-2019

En Colombie, le prix d’un médicament anti-leucémique est devenu trop élevé pour le budget de la santé publique. En 2015, le gouvernement décide donc d’émettre une déclaration d’intérêt public pour le Glivec, privant ainsi le géant pharmaceutique Novartis de son monopole de production, dans un espoir de faire baisser le prix du médicament en faisant jouer la concurrence. Mais Novartis, craignant de voir sa poule aux œufs d’or lui échapper, menace d’attaquer la Colombie devant un tribunal d’arbitrage international. Si le prix du Glivec finit par baisser, les tactiques d’intimidation de Novartis ont aussi raison des velléités du gouvernement de mettre fin au monopole de Novartis. Le géant suisse parvient à éviter un fâcheux précédent, qui en faisant des émules, aurait pu entamer ses énormes bénéfices dans le monde.

Référence. Téléchargez l’affaire.

Les laboratoires pharmaceutiques font-ils la course au profit, au mépris de la santé des citoyens ?

Les labos sont-ils aux mains de “Big Pharma” ?

Questions à Boris Hauray, chargé de recherche Inserm à l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux, juin 2019.

  • Les laboratoires sont-ils aux mains du Big Pharma ?
  • Est-ce qu’il existe une entente secrète entre les laboratoires ?
  • D’où vient cette idée de la toute-puissance de cette industrie ?
  • Entre professionnels de santé et industrie, y a-t-il forcément conflits d’intérêts ?
  • Le monde médical est-il plus transparent aujourd’hui ?
  • L’industrie cache-t-elle des remèdes pour vendre de nouveaux traitements ?
  • Cette industrie fait-elle du lobbying contre les médecins douces ?

Référence : questions au cœur des Idées Claires, programme hebdomadaire produit par France Culture et Franceinfo destiné à lutter contre les désordres de l’information, des fake news aux idées reçues.

Carey Gillam on Monsanto Lawsuit

The legal picture and the bigger picture, MARCH 29, 2019

How much power will we grant profit-driven corporations to determine not just what we’re exposed to, but what we’re permitted to know about it ?

Carey Gillam, longtime journalist, is currently research director at the group US Right to Know, and author of the book Whitewash: The Story of a Weedkiller, Cancer and the Corruption of Science.

Reference.

Astroturfing : les fichiers secrets de Monsanto

Enquête de Laura Aguirre de Carcer, Tristan Waleckx et les équipes d’”Envoyé spécial” diffusée le 16 mai 2019

Nouvelles révélations sur les documents secrets de Monsanto. Après le fichage illégal de journalistes, de chercheurs, de politiques, l’équipe d'”Envoyé spécial” a découvert une autre stratégie : l’astroturfing.

Des agences de communication travaillant pour Monsanto ont créé un “faux mouvement spontané” de défense du glyphosate. Des hôtesses ont ainsi recruté des agriculteurs sans jamais leur dire qu’elles travaillaient pour la firme. L’objectif était de créer un groupe d’influence venant du terrain, en dissimulant cette stratégie aux premiers concernés : les agriculteurs. Référence.

 

Fichage Généralisé Organisé par Monsanto et une Société de Lobbying

Révélations, Le 20Heures France2, 9 May 2019

“Elus, hauts fonctionnaires, journalistes… Ils auraient été fichés et notés en fonction de leur degré de soutien à loMonsanto. Même Ségolène Royal, alors ministre de l’Environnement. Elle est dite “à marginaliser” Référence.

Une fuite de documents confidentiels, qui portent la signature d’une agence de communication travaillant pour Monsanto, a permis aux journalistes de l’Œil du 20 heures de mettre la main sur des documents inédits.

Des pratiques vraisemblablement illégales. Des plaintes ont été déposées.

Dealing with strategies used by industry to influence scientific evidence

Commercial interests, transparency, and independence: a call for submissions

Help the move towards independence from commercial interests

A decade ago the US Institute of Medicine (IOM) issued a landmark report on conflicts of interest in research, medical education, and practice.1 Highlighting benefits of collaborations between physicians, researchers, and companies to develop new products that can improve health, the report also raised substantial concerns that extensive financial ties could unduly influence professional judgments. It concluded these financial conflicts of interest could jeopardise the integrity of science, the objectivity of education, the quality of care, and public trust in medicine. The report recommended more research on conflicts of interest, improvements in transparency, and greater independence from industry.

Today we announce plans for a stream of BMJ content to revisit these concerns and ask you to join us. A key aim is to identify and respond to commercial influences on health and healthcare, to understand under what circumstances involvement with industry is truly necessary. Where it is not necessary, we want to forge a new independence from those who make and sell products, to strengthen trust in how evidence is produced and disseminated, and to drive more rational and safer use of drugs, devices, diagnoses, and data in the public interest.

Key Points

  • Problematic relationships
  • The BMJ’s response so far
  • Call for submissions

Read

How the U.S. system is fundamentally broken

Alexandria Ocasio-Cortez at the House Committee, February 6, 2019

Reference. @AOC.

Shady Deals between Device Makers and Hospitals … Damages are on Patients

Newstapa investigates collusion between device makers-hospitals in Korea

Doctors should be free to choose the best medical device when treating their patients. But if the doc is paid with $ and fancy trips by MD makers, will his/her decision be objective ?

Korea Center for Investigative Jounalism (KCIJ)-Newstapa has investigated the problems of medical device industry as part of the cross-border investigation project with the International Consortium of Investigative Journalists(ICIJ) and its 58 member news organizations from 36 countries.

Video published on 27 Nov 2018, by newstapa.

Unbiased information on medicines : Why is it needed?

Pharmaceutical promotion practices HAI webinar, Oct 2018

Dr Barbara Mintzes (University of Sydney) joins Health Action International for an expert webinar on pharmaceutical promotion practices.